10 conseils pour améliorer votre communication non verbale

De solides compétences en communication peuvent vous aider dans votre vie personnelle et professionnelle. Bien que les compétences en communication verbale et écrite soient importantes, la recherche a montré que les comportements non verbaux constituent un pourcentage important de notre communication interpersonnelle quotidienne.

Comment pouvez-vous améliorer vos compétences en communication non verbale ? Les conseils suivants peuvent vous aider à apprendre à lire les signaux non verbaux d’autres personnes et à améliorer votre propre capacité à communiquer efficacement

  1. Faites attention aux signaux non verbaux

Les gens peuvent communiquer des informations de nombreuses façons, alors faites attention à des choses comme le contact visuel, les gestes, la posture, les mouvements du corps et le ton de la voix. Tous ces signaux peuvent transmettre des informations importantes qui ne sont pas mises en mots.

En accordant une plus grande attention aux comportements tacites des autres, vous améliorerez votre propre capacité à communiquer de manière non verbale.

2. Recherchez les comportements incongruents

Si les mots de quelqu’un ne correspondent pas à leurs comportements non verbaux, vous devez faire très attention . Par exemple, quelqu’un pourrait vous dire qu’il est heureux en fronçant les sourcils et en regardant le sol.

La recherche a montré que lorsque les mots ne correspondent pas aux signaux non verbaux, les gens ont tendance à ignorer ce qui a été dit et à se concentrer plutôt sur les expressions tacites des humeurs, des pensées et des émotions . Ainsi, lorsque quelqu’un dit une chose, mais que son langage corporel semble suggérer autre chose, il peut être utile d’accorder une attention particulière à ces signaux subtils non verbaux. 

3.Concentrez-vous sur votre ton de voix lorsque vous parlez

Votre ton de voix peut transmettre une mine d’informations, allant de l’enthousiasme au désintérêt en passant par la colère.

Commencez par remarquer comment votre ton de voix affecte la façon dont les autres vous répondent et essayez d’utiliser votre ton pour souligner les idées que vous souhaitez communiquer.

Par exemple, si vous souhaitez manifester un véritable intérêt pour quelque chose, exprimez votre enthousiasme en utilisant un ton de voix animé. De tels signaux ne transmettent pas seulement vos sentiments sur un sujet; ils peuvent également aider à susciter l’intérêt des personnes qui vous écoutent parler.

4. Utilisez un bon contact visuel

Un bon contact visuel est une autre compétence essentielle de communication non verbale. Lorsque les gens ne regardent pas les autres dans les yeux, il peut sembler qu’ils éludent ou essaient de cacher quelque chose. D’un autre côté, un contact visuel trop intense peut sembler conflictuel ou intimidant.

Bien que le contact visuel soit un élément important de la communication, il est important de se rappeler qu’un bon contact visuel ne signifie pas regarder fixement les yeux de quelqu’un. Comment savoir à quel point le contact visuel est correct?

Certains experts en communication recommandent des intervalles de contact visuel d’une durée de quatre à cinq secondes. Un contact visuel efficace devrait être naturel et confortable pour vous et la personne à qui vous parlez.

5. Poser des questions sur les signaux non verbaux

Si vous êtes confus au sujet des signaux non verbaux d’une autre personne, n’hésitez pas à poser des questions. Une bonne idée est de répéter votre interprétation de ce qui a été dit et de demander des éclaircissements. Un exemple de ceci pourrait être, « Donc ce que vous dites, c’est que … »

Parfois, le simple fait de poser de telles questions peut apporter une grande clarté à une situation. Par exemple, une personne peut émettre certains signaux non verbaux parce qu’elle a autre chose en tête. En approfondissant son message et son intention, vous pourriez avoir une meilleure idée de ce qu’il essaie vraiment de dire.

6. Utilisez des signaux pour rendre la communication plus significative

N’oubliez pas que la communication verbale et non verbale fonctionne ensemble pour transmettre un message. Vous pouvez améliorer votre communication orale en utilisant un langage corporel qui renforce et soutient ce que vous dites. Cela peut être particulièrement utile lorsque vous faites des présentations ou lorsque vous parlez à un grand groupe de personnes.

Par exemple, si votre objectif est de paraître confiant et préparé lors d’une présentation, vous voudrez vous concentrer sur l’envoi de signaux non verbaux qui garantissent que les autres vous considèrent comme sûr de vous et capable. Se tenir fermement au même endroit, l’épaule en arrière et votre poids équilibré sur les deux pieds est un excellent moyen de prendre une pose confiante. 

7. Regardez les signaux dans leur ensemble

Un autre élément important de bonnes compétences en communication non verbale consiste à être en mesure d’adopter une approche plus holistique de ce qu’une personne communique. Un seul geste peut signifier un certain nombre de choses, ou peut-être même rien du tout.

La clé pour lire avec précision un comportement non verbal est de rechercher des groupes de signaux qui renforcent un point commun. Si vous accordez trop d’importance à un seul signal parmi plusieurs, vous pourriez arriver à une conclusion inexacte sur ce qu’une personne essaie de dire.

8. Considérez le contexte

Lorsque vous communiquez avec les autres, tenez toujours compte de la situation et du contexte dans lequel la communication se produit. Certaines situations nécessitent des comportements plus formels qui pourraient être interprétés très différemment dans tout autre contexte.

Demandez-vous si les comportements non verbaux sont appropriés au contexte. Si vous essayez d’améliorer votre propre communication non verbale, concentrez-vous sur les moyens d’adapter vos signaux au niveau de formalité requis par la situation.

Par exemple, le langage corporel et la communication non verbale que vous utilisez au travail sont probablement très différents du type de signaux que vous enverriez un vendredi soir avec des amis. Efforcez-vous d’adapter vos signaux non verbaux à la situation pour vous assurer de transmettre le message que vous voulez vraiment envoyer.

9. Soyez conscient que les signaux peuvent être mal lus

Selon certains, une poignée de main ferme indique une forte personnalité tandis qu’une poignée de main faible est considérée comme un manque de courage. Cet exemple illustre un point important sur la possibilité de mal lire les signaux non verbaux. Une poignée de main molle pourrait en fait indiquer autre chose, comme l’arthrite.

N’oubliez pas de rechercher des groupes de comportements. Le comportement global d’une personne est beaucoup plus révélateur qu’un simple geste vu isolément.

10. Pratique, Pratique, Pratique

Certaines personnes semblent simplement avoir le don d’utiliser efficacement la communication non verbale et d’interpréter correctement les signaux des autres. Ces personnes sont souvent décrites comme étant capables de «lire les gens».

En réalité, vous pouvez développer cette compétence en prêtant une attention particulière au comportement non verbal et en pratiquant différents types de communication non verbale avec les autres. En remarquant un comportement non verbal et en pratiquant vos propres compétences, vous pouvez considérablement améliorer vos capacités de communication.

Les compétences en communication non verbale sont essentielles et peuvent faciliter la communication de votre argument et la lecture de ce que les autres essaient de vous dire. Certaines personnes semblent venir naturellement de ces compétences, mais n’importe qui peut améliorer ses compétences non verbales avec de la pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *